Holidays

Posté le 8 novembre 2013

Parfois, on se sent blasée. Parfois, on se demande si on ne ferait pas mieux de changer d’orientation… on se dit « à quoi bon vouloir continuer dans un secteur pas reconnu ? tout ça pour un petit salaire, avec les problématiques de travail d’équipe »… (que je tairai ici….) et puis, parfois… on a des éléments de réponse. Eux… ceux dont les gens ont parfois peur, ceux pour qui on travaille, ceux qu’on accompagne tous les jours dans leur quotidien, souvent même dans leur intimité. Eux. Même si les gens ne comprennent pas et me disent : J’ ADMIIIIIRE ce que tu fais. MOI j’pourrai JAMAIIIIIS….

Hier soir, alors que je suis particulièrement fatiguée en ce moment de ce métier et ses travers… ILS ont su. Ils ont su COMMENT me rappeler pourquoi je fais ce métier… POUR EUX.

Alors que je n’étais pas dans la salle commune car j’avais pris un moment pour faire un bilan de stage avec un étudiant, à 16h, les externes s’en allaient. J’entends frapper à la porte. {précision qui a son importance. la salle dans laquelle je me trouvais était située à l’étage, à l’opposé de la salle commune}.

Moi : Entrez !

Je vois S arriver, affichant un large sourire et qui me dit :

« J’voulais te dire au revoir parce que tu pars une semaine en vacances, tu vas me manquer ! »

Moi : oh c’est très gentil de ta part de venir me dire au revoir S, tu es adorable. Passe une bonne semaine !

Elle : Toi aussi, repose toi bien et profite bien de tes vacances !

Elle part. Le stagiaire me regarde, sourit et me dit que c’est génial. On reprend le bilan. 5 minutes plus tard, H, un autre externe frappe à la porte.

moi : Entrez !

H entre, me souriant et me disant :

J ‘voulais te dire au revoir et bonne vacances.

moi : Oh ! c’est adorable H

H me fait un bisou (généralement pas accepté mais pour cette fois, j’accepte, attendrie par son attention).

H : tu vas me manquer !

Moi : t’inquiète pas je pars juste une semaine et je reviendrai en pleine forme.

H part entièrement satisfait.

Je me tourne vers le stagiaire qui a les yeux qui pétillent.

Voilà pourquoi j’aime ce métier. ça ne s’explique pas, ça se vit. SEULE leur reconnaissance et considération compte. Voir briller les étoiles dans les yeux d’un étudiant ne connaissant rien de ce métier, voir qu’il est sensible à ce genre de partage, voir que ça lui donne envie de faire ce métier, voir le sourire des résidents, contents… voilà ce pour quoi j’ai fait ce métier et pour quoi j’aime ce métier.

Sur ce, je suis en vacances, et je vais tâcher d’en profiter !

Socialement vôtre,

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez